• [Jalons] Amour, Passion et Interdit

    Comment j'ai pu enfin trouver un titre à cet événement qui m'a profondément marqué du plus profond de mon être?? ( ̑ ꞷ ̑ ) Tout est remis en question à cause de ce qui s'est passé depuis. 

    [Jalons] Amour, Patient et Interdit

    Le titre et l'image ci-dessus parlent tout seul. C'est une histoire d'amour qu'on peut qualifier de passagère. Je savais que cette histoire allait mener à rien. A cause de lui on va l'appeler Jules), je voulais y croire mais je savais bien que ça allait mal se passer et qu'il y aurait eu des âmes blessées.

    C'était la rentrée, et je ne le calculais pas je voulais qu'il soit juste mon ami rien de plus. Parce-que je suis le genre de fille plutôt sociale qui passe son temps à dialoguer, discuter, papoter, rigoler avec des personnes ayant des points de vues divergents, avec des personnes de sexe opposés ou non opposés, etc. Pour moi dialoguer avec des gens comme ça c'est ma manière à moi de grandir, de mûrir, de gagner en maturité.

    J'étais de ce genre de filles plutôt côté, j'étais connue pour ça et mon passé (de bagarreuse en outre mais j'avais mûris), j'étais plutôt sympathique, j'étais pas de ce genre de fille qui criaient pour se faire remarquer. Moi je me faisais remarquer uniquement par mon flow vestimentaire et capillaire de façon positive.

    Un jour on avait musculation et c'était notre épreuve BAC d'EPS, Lilian et moi à un moment donné, nous étions passés sur un même exercice qui travaillait les quadriceps. Après la pratique de l'exercice Jules ne savait plus comment faire les étirements et nous étions notés dessus. Il regardait donc vers moi, il attendait pour que je le fasse parce-que j'avais pas fini ma pratique de l'exercice qui travaillait les quadriceps, je l'ai ensuite fais puis il l'a fait en me regardant je me suis dit "Il est perdu le pauvre".

    Je lui avais fait un sourire et j'étais contente de l'avoir aidé. Les jours passèrent, et je le surprenais entrain de me regarder en classe, entrain de m'observer, même aux épreuves du BAC Blanc, il observait comment je raisonnais, il prenait des choses qui m'appartenais pour les garder sans les utiliser, il faisait en sorte de créer des dialogues pour voir ma façon de penser, pour rigoler avec moi... Je me rappelle que parfois il était subjugué en me voyant. Je croyais que j'étais folle, je me disais non je me fais des films il m'observait tout le temps, un jour une amie (on va l'appeler Charlotte)  à moi l'a surpris entrain me regarder dans un cours de Philosophie. Elle elle savait repérer ce genre de choses et je voulais pas qu'elle sache mais comme lui il continuait à me regarder du coup elle lui a dit "Tu regards qui? Tu regardes Victoire c'est ça?" Il lui a dit "Non je regarde la fenêtre la bas".

    Je savais très bien qu'il me regardait et à ce cours la, je n'avais dit aucun mot. A la fin du cours elle me dit "Victoire Lilian il arrête pas de te regarder".. Je lui avais répondu que je le savais et que ça ne datait pas de ce jour. En cours d'EPS Jules m'encourageait, me draguait me donnait des conseils pour améliorer mon jeu etc. Je savais très bien que entre nous deux c’était voué à l’échec, un de ses amis ne m'aiment pas en plus de ça et la mentalité des garçons étaient "Mon pote ne valide pas ma meuf donc je ne sors pas avec elle" comme si les amis seront toujours la.. Une fois Jules m'avait rendu jalouse et moi aussi je lui avais rendu jalouse, moi je l'ai fait tout simplement pour voir si il m'aimait et oui il m'aimait. Quand il m'a rendu jalouse c’était avec une fille qui faisait l'allumeuse au lycée, elle se faisait bien remarqué. J'avais eu comme une douleur au cœur, comme si j'allais mourir, comme si quelque chose en moi aller partir, je ne voulais plus ressentir ça car j'étais désormais attachée à Jules.

    Je savais que toutes les façons notre relation particulière était vouée à l’échec j'avais eu le courage de lui dire ce que je ressentais à son égard. Un jour au lycée, je l'avais revu en entrant, il regagnait le lycée avec elle, j'étais avec une ami, je n'étais plus dans mon état normal, mon cœur était définitivement brisé je me suis dit que c'était la fin il voyait que j'étais triste, il était lui aussi émotif on aurait dit qu'il culpabilisait de quelque chose, il avait envie de pleurer mais il ne voulait pas le montrer, je l'avais évité puis j'ai regagné un endroit dans le lycée. Il m'avait contacté sur facebook mais j'avais pas vu, ça datait du jour où je lui avais dit mon ressenti de vive voix, quelques semaines après, je vois une demande d'ami venant de Jules, suivi d'un message qui datait s'adressant à moi et me demandant si "C'est vrai ce que tu m'as dit tout à l'heure", j'avais accepté sa demande, je lui ai répondu "Oui", il m'a répondu "Désolé", se désoler voulait dire oui mais non en fait, il n'y aura point de relation puis il m'a parlé vite-fait sur Messenger et puis il m'a supprimé de ses amis. 

    Ce que je ne comprenais pas c'est pourquoi il s'est donné du mal pour que j'éprouve quelque chose de plus que de l'amitié, pourquoi il a fait en sorte de créer des situations avantageux pour que je ressente de l'attirance à son égard, pourquoi il me draguait. Au début je pensais qu'il avait fait un gage avec ces gamins de potes ou un truc de ce genre. 

    Mais après ces événements les jours du vrai BAC,  je me faisais encore remarquer vestimentairement parlant, je mettais majoritairement des tee-shirt de foot, je souriais mais c'était une façade j'étais tellement triste, je me demandais comment j'allais faire pour aimer de nouveau quelqu'un. Avant les épreuves j'étais tout le temps avec mes amis, un jour de l'épreuve du BAC mon regard était porté vers lui, je ne pensais pas du mal de lui puis son regard à croiser le moins, il avait un regard qui montrait qu'il culpabilisait, il faisait tout pour plus croiser mon regard.

    A la remise des relevés de note du BAC j'avais mon tee-shirt de Manchester United, j'étais souriante ce jour la je ne pensais plus à ces événements passés mais c'était temporaire puis qu’à partir de cette journée quand mon regard se portait sur lui, je m’énervais et je voulais pas le montrer. Quand il me regardait il me regardait avec un air joyeux et intéressé et ça commençait à m’énerver. A la fin devant le lycée, j'étais avec mes amis garçons et y a un ami à moi qui ne l'aimait pas. Bizarrement Jules a osé et a pris l'initiative de venir mes amis et moi. Mon ami qui ne l'aimait pas et moi-même nous l'avons pas calculé, et après il était parti.

    Ensuite j'étais resté un moment devant le lycée puis j'étais partie faire la route avec une amie pour rentrer chez nous. Et à ce moment la, Lilian parle avec son ami et son ami en parlant de moi disait "Non Elle a juste le seum c'est tout" ( "Non mais elle est enervée") après j'ai pas calculé.

    Aujourd'hui quand Jules me croise dans la rue il change de trottoir, il fait en sorte de pas me voir, moi je le trouve hyper lâche parce-que ce que j'ai retenu de lui c'est qu'il sait pas ce qu'il veut et il assume rien et j'ai horreur des garçons comme ça.

    Je ne sais pas si j'aimerai quelqu'un un jour, parce-que je l'ai aimé d'un amour sincère.

    En conclusion:

    Il faut se fier à ses intuitions, il est inutile de vouloir se lancer dans une relation qui n'aboutira pas, il faut penser à son avenir professionnel tout d’abord !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :